1. Ah ! qu’il est doux pour des frères
De demeurer ensemble,
Dans l’unité, la prière,
Par l’Esprit qui rassemble.
Ah ! qu’il est doux de demeurer ensemble,
Ah ! qu’il est doux de demeurer ensemble.

2. Hiné ma tov ou ma nahim chevët arhim gam yarhad.(bis)
Hiné ma tov chevët arhim gam yarhad. (bis)

N.B.: Si vous ne connaissez pas la prononciation de la deuxième strophe, vous pouvez chanter 2 fois la première.