Enseigne-moi à faire ta volonté! Car tu es mon Dieu.

Que ton bon esprit me conduise sur le terrain de la droiture! (Psaumes 143, 10)

Frères et sœurs en Christ,

La nouvelle année 2109 est maintenant bien entamée et beaucoup se sont replongés dans le train-train quotidien.

Bien souvent, on se pose la question de savoir que va nous apporter cette nouvelle année?

Pourquoi ne pas dire plutôt: qu’allons-nous apporter à 2019?

Car il y a de quoi faire au regard des défis divers et variés auxquels est confronté le monde d’aujourd’hui et qui, à moins d’être aveugle ou inconscient, ne suscitent pas vraiment l’optimisme.

On ne peut que se rendre à l’évidence : les choses ne font que s’empirer année après année malgré les illusions de modernité ou d’avancées scientifiques et technologiques de ces dernières décennies qui au final, causent toujours plus de préjudices que de bien à la planète et ce, sans moyens de rétablissement efficace.

            Et le domaine religieux n’est pas en reste, victime des ravages de la déchristianisation et surtout des faux enseignements et concepts fanatiques véhiculés par les groupements et pseudo églises néo-évangéliques qui réussissent à asservir les esprits faibles, leur faisant miroiter la béatitude chimérique d’une relation platonique avec Dieu.

Devant l’ampleur du désastre, les églises traditionnelles ont pour la plupart fait preuve d’une totale impuissance à endiguer le phénomène et beaucoup, en tentant une laborieuse reconquête du terrain perdu, ont même sombré dans les mêmes travers et pratiques douteuses typiques de ces organisations plus ou moins fanatiques et adeptes du prosélytisme dont l’un des plus flagrants est celui du « racket organisé » des fidèles.

Il est notoire aujourd’hui que pour « bien » gagner sa vie, il suffit d’avoir une certaine gouaille, la science de l’entourloupe et créer « sa » paroisse avec l’art du détournement de la posture et du langage du genre: « je ne suis venu pour être servi mais pour me servir » désormais maîtrisé par de nombreux « ministres du culte ».

Le monde religieux, à l’instar du politique, est véritablement devenu darwinien où les mécanismes de survie et de domination décident de tout et que les notions de compassion, d’attention, d’empathie ne sont plus que la façade d’un univers littéralement désaffecté, privé d’affect et Madagascar où les chrétiens n’arrivent plus à discerner le vrai du faux, la vérité du mensonge, n’en est pas épargné.

            En dépit d’un tel constat qui n’est forcément pas partagé par tous, loin s’en faut, l’Union des Eglises Luthériennes Franco-Malagasy se refuse à la résignation et plus que jamais, est résolue à accomplir sa mission d’évangélisation avec les femmes et les hommes de bonne volonté qui veulent bien l’accompagner à faire face à ce qui semble une fatalité pour un grand nombre.

Œuvrer pour le renouvellement de l’esprit, de l’éthique et de la morale selon les Saintes Ecritures, ces valeurs fondamentales qu’aussi bien des dirigeants de ce monde que des responsables religieux et d’innombrables croyants, soucieux de leurs propres intérêts ou par aveuglement, ont définitivement jetées aux orties au détriment de la paix et du bien des peuples, des nations et des générations futures.

L’UELFM, car telle est sa mission première, se doit en tous les cas d’apporter sa contribution, aussi modeste soit-elle, à l’édification de l’Eglise dont le seul et unique chef à qui elle doit obéissance et fidélité est Jésus-Christ.

Elle exhorte donc tout un chacun à ne pas attendre ce que 2019 éventuellement lui apportera, mais d’agir et faire en sorte, avec les dons et les talents qui lui ont été accordés à chaque être humain et avec l’aide du Seigneur, de donner le meilleur de lui-même pour le bien du monde et donc ses proches, famille, amis, son environnement, son pays.

L’UELFM appelle à refuser le mensonge, l’hypocrisie, l’égoïsme, l’infidélité et lutter contre les fricotages des appareils religieux et leurs sombres desseins contraires aux commandements du Dieu vivant, Saint et miséricordieux, compatissant et humble, le Dieu de Sainteté, d’Amour et de Vie éternels, notre Père en Jésus-Christ notre Seigneur et Auquel seul, chaque être humain doit obéissance et fidélité.

Alors ensemble prions, agissons, donnons pour 2019!